Des solutions pour vous !

2, rue Olympe de Gouges,

93210 La Plaine Saint Denis

nlestrat2000@yahoo.fr

06 76 09 29 77

15% d’écart entre un rez-de-chaussée et un dernier étage !

Posté le : 29/05/2017

Cette étude confirme que les Français privilégient les étages élevés, garants d’une meilleure luminosité et d’une vue dégagée, dès lors qu’il y a un ascenseur. Mais ce confort a un prix. La différence de prix entre un rez-de-chaussée et un dernier étage varie selon l’étude de 15% en province à 19% à Paris.

A Paris, où l’architecture haussmannienne bâtie sur 6 étages maximum domine, un rez-de-chaussée dans un immeuble avec ascenseur sera ainsi en moyenne 11,3% moins cher qu’un 1er étage, lui-même inférieur de 3,4% au 2ème étage. A partir du 3ème étage, il faut ajouter 3 à 5% de supplément de prix pour gagner 1 étage si bien que le dernier étage est plus cher que le rez-de-chaussée d’environ 20%, voire 25% quand il s’agit d’une chambre de bonne.

S’il s’agit d’un immeuble de 6 étages sans ascenseur, le delta maximum entre rez-de-chaussée et dernier étage est ramené à 13,6% et les différences de prix entre le deuxième étage et les étages supérieurs deviennent peu significatives.

En province, les immeubles sont généralement moins hauts, la typologie la plus représentée dans les grandes villes s’élevant sur 4 étages. Avec ou sans ascenseur, un rez-de-chaussée sera décoté d’environ 10% par rapport à un 1er ou 2ème étage. Sans ascenseur, le deuxième étage sera d’ailleurs le plus recherché et donc le plus cher. Avec ascenseur, le 4ème sera environ 5% plus cher que le deuxième et donc 15% que le rez-de-chaussée.